Chroniques

Rossini in Wildbad / Königliches Kurtheater, Bad Wildbad
 -  24 juillet 2021

Quatrième soirée à Bad Wildbad, et pour nous quatrième lieu de représentation du festival Rossini in Wildbad. En effet, le concert programmé initialement en extérieur dut se mettre à l’abri de la pluie tombée au cours de la soirée et c...

voir
 
Rossini in Wildbad / Grillplatz Sommerberg, Bad Wildbad
 -  23 juillet 2021

Sur les hauteurs de la petite ville de Bad Wildbad se situe le Sommerberg auquel les randonneurs accèdent à l’aide d’un funiculaire. C’est en pleine forêt du Sommerberg que le festival Rossini in Wildbad a programmé son ...

voir
 
Rossini in Wildbad / Luft- und Sonnenbad, Bad Wildbad
 -  22 juillet 2021

Ce soir, le festival Rossini in Wildbad nous convie dans un lieu pittoresque, pour un opéra de plein air. Remontant la rivière Enz qui traverse la ville de Bad Wildbad, on s’engage ensuite dans une pente pour rejoindre un lieu dénommé Luft...

voir
 
Rossini in Wildbad / Offene Halle, Marienruhe
 -  21 juillet 2021

Afin de s’affranchir de quelques-unes des contraintes liées à la situation sanitaire, Rossini in Wildbad a prévu, pour son édition 2021, de jouer en extérieur. La petite ville de Bad Wildbad en Forêt-Noire ne bénéficiant pas de la même...

voir
 
Festival d’Aix-en-Provence / Grand Théâtre de Provence
 -  16 juillet 2021

Après avoir assuré avec brio les six représentations de Falstaff au Théâtre de l’Archevêché [lire notre chronique du 1er juillet 2021], les Chœur et...

voir
 

l'objet sonore

1 SACD BIS (2019)
- BIS-2434
CD

À la suite d’une vingtaine de publications discographiques offrant une fervente plongée dans l’œuvre de Nikos Skalkottas, le catalogue BISpersiste et signe avec cinq opus reconstitués du compositeur grec. Né en 1904, celui-ci vint...

voir
 
1 CD WERGO (2018)
- WER 7372 2
CD

Remarquable inventeur de timbres, Marco Stroppa ne se contente pas de les faire naître : de transformations en assemblages, il les accompagne, de résurgences en substrats nouveaux, au fil d’une vie insaisissable et fascinante. De là se...

voir
 
1 CD mode (2019)
- mode 318
CD

Dix ans après la disparition d’Henri Pousseur (1929-2009), le label new-yorkais mode grave quelques-unes des pièces pour flûte du créateur belge, avec la complicité de Roberto Fabbriciani, interprète bien connu qui explore également les...

voir
 
1 CD Stradivarius (2016)
- STR 37031
CD

Pour rendre contagieuse sa passion de la musique, le bassoniste Pascal Gallois ne se contente plus de l’interpréter ou de l’enseigner : il passe désormais à la direction d’orchestre [lire...

voir
 

1 CD éOle Records éOr_019

De Spiropoulos (née en 1965), découvrons Les Bacchantes – solo « opéra brut » pour un chanteur-performer –, Klama et Roll…n’roll…n’roll....

en echo

Festival de l’Abbaye de St-Michel en Thiérache
Du 4 juin au 6 juillet 2021, Festival de l’Abbaye de Saint-Michel en Thiérache

Après  un hiver plus qu’hivernal, moins à considérer ses aléas climatiques qu’à subir la rudesse du dictat politico-sanitaire qui l’a caractérisé, le printemps n’est guère au rendez-vous de la réouverture des terrasses et du recul prudent du couvre-feu. Cela n’empêche pas la vie culturelle de tâcher une reprise, ultime sursaut dans sa saison aux quatre-vingts pour cent rognés. Si l’édition 2020 du Festival de l’Abbaye de Saint-Michel en Thiérache ne put rencontrer le public que via la toile par des concerts en streaming, celle de 2021 – la trente-cinquième, tout de même ! – accueillera les mélomanes du 6 juin au 4 juillet. Vérifiant sa formule désormais consacrée, la manifestation, artistiquement menée par Jean-Michel Verneiges, a programmé un concert à 11h30 suivi d’un second à 15h30, cinq dimanches de suite. Avec Le Poème Harmonique, Les Arts Florissants, Le Concert de la Loge, Les Meslanges, Les Musiciens de Saint-Julien ou La Risonanza, les rendez-vous baroques sont prometteurs : ne vous en privez donc pas ! Et gageons que d’ici le soleil aura bien voulu vous y rejoindre... en savoir plus

Edito

Juillet 2021

« Disciplinons notre univers mental de telle façon que nous n’ayons pas devant nous de reniements à affronter, de désillusions à subir, de déceptions à surmonter. Organisons strictement notre pensée musicale : elle nous délivrera de la contingence et du transitoire. N’est-ce pas ce principal refus que nous devons opposer à des tentations combien séduisantes mais combien vaines ? Pas de fuite en avant, s’il vous plaît : une des marques les plus insignes de la déroute. Aller jusqu’à la chair nue de l’émotion, disait Debussy ; je dirai aller jusqu’à la chair nue de l’évidence. »

Pierre Boulez
Penser la musique aujourd’hui, Gonthier, 1963

dossier

Colin Roche, une conversation
À partir de "La fabrique", "Roman au miroir" et "Le livre des nombres", trois CD récemment parus sous label La Chambre, un portrait de Colin Roche (photographie © milo roche) se dessine au fil d’une conversation qui évoque plusieurs questions posées par son parcours. Outre d’investir la démarche du compositeur, cet entretien invite au voyage interdisciplinaire, vers les arts plastiques, la littérature et la danse : le musicien, d’ailleurs à l’initiative de "Document(s)", nouvelle « revue de mise en abyme des arts sonores » dont le premier numéro arrivait en décembre, affirme sa foi en un questionnement à plusieurs – « je collabore », dit-il volontiers…
voir
 

Partenariat

Les Concertos Brandebourgeois désignent six concerti grossi dans lesquels Bach a employé les instruments de l’orchestre baroque dans des constellations souvent audacieuses. Anna Teresa de Keersmaeker dispose sur cette trame seize danseurs de différentes générations de sa compagnie, Rosas. Comme a son habitude, elle aborde la musique comme s’il s’agissait d’une partition pour la danse, donnant corps – au sens strict du terme – à la maestria polyphonique du Kantor. 

Anaclase

Régulièrement l’équipe décerne une Anaclase! aux sorties d’albums qui ont attiré son attention.