Chroniques

Auditorium / Maison de Radio France, Paris
 -  23 février 2015

Salle comble, ce soir, pour un concert très attendu du chef néerlandais Bernard Haitink, venu diriger l’Orchestre national de France. On se réjouit de partager avec un public si nombreux la sonorité remarquable de ce bel...

voir
 
Royal Festival Hall, Londres
 -  22 février 2015

Créé en 1999 par le BBC Symphony Orchestra sous la direction de Neeme Järvi, le premier des deux concerti pour trompette d’Heinz Karl Gruber, Aerial, était composé dès le départ pour Håkan Hardenberger,...

voir
 
English National Opera / Coliseum, Londres
 -  21 février 2015

Alors que de nos jours les opéras sont presque tous interprétés dans leur langue natale, quelques salles s’attachent à présenter les œuvres traduites dans celle de leur pays, donc de leur public. Gardien de cette tradition...

voir
 
Auditorium / Maison de Radio France, Paris
 -  19 février 2015

Nous rappelions à l’ouverture de cette édition les circonstances et la dynamique ayant conduit à l’invention du festival Présences, prévu à l’époque pour valoriser la création et les jeunes compositeurs...

voir
 
The Metropolitan Opera HD Live / Gaumont Capucines, Paris
 -  14 février 2015

Plein à craquer, le Gaumont Capucines, pour ce direct du Metropolitan Opera ! Depuis plusieurs saisons déjà, la maison newyorkaise a créé l’habitude de venir découvrir dans une salle de cinéma d’Europe ce qui se...

voir
 
Auditorium / Maison de Radio France, Paris
 -  12 février 2015

À l’Auditorium de Radio France, personne ou presque ne s’est déplacé pour le cinquième concert du festival Présences, consacré cette années aux deux Amériques. C’est à se demander s’il y...

voir
 
Théâtre des Bouffes du nord, Paris
 -  9 février 2015

Nous retrouvons l’acoustique particulière des Bouffes du nord avec un effectif instrumental qui en confirme l’efficacité lorsqu’il s’agit d’un ou de deux pianos, voire d’un ensemble chambriste...

voir
 

l'objet sonore

1 CD Budapest Music Center Records (2014)
- BMC CD 170
CD

Comme l’a rappelé une récente carte blanche parisienne [lire notre chronique du 22 novembre 2014], la musique...

voir
 
2 DVD Bel Air Classiques (2014)
- BAC 109
DVD

Indéniablement, nous avons aimé le travail de Krzysztof Warlikowski, comme en témoignent les archives de notre média. Assurément nous avons applaudi l’emparement sensible des œuvres et son inventivité galopante ;...

voir
 

1 CD Brilliant Classics 95006

Ce programme réunit les Sonate pour violon en ré Op.6 (1913) et Concerto pour violon en ré Op.35 (1947) de Korngold (1897-1957)....

en echo

archives Peter Anders

S’il n’avait pas abandonné la comptabilité pour étudier le chant, à Berlin, avec Ernst Grenzebach (à l’instar de Lauritz Melchior et Max Lorentz), Peter Anders ne serait pas devenu un ténor des plus populaires en Allemagne dans les années trente et quarante. Il chante d’abord le répertoire léger (Mozart, Donizetti, Puccini) avant d’aborder des rôles plus dramatiques (Wagner, Verdi). Commencée en 1932, à l’âge de vingt-quatre ans, sa carrière s’arrête brutalement en 1954, lorsque le chanteur décède des suites d’un accident de voiture. Ce coffret comprend ses contributions à l’opéra (Die Zauberflöte, Die Meistersinger, Fidelio, Ariadne), à l’opérette (Die Fledermaus, Der Zigeunerbaron, Das Land des Lächelns, Gräfin Mariza), et au Lied. (1 coffret 10 CD The intense media 600115)

archives Fritz Wunderlich

Né dans une famille de musiciens (un père violoncelliste, chef d’orchestre et chef de chœur ; une mère violoniste), Fritz Wunderlich (1930-1966) épouse lui-même une harpiste, une fois débutée sa carrière de ténor. Celle-ci se finit moins de quinze ans plus tard, lorsque le chanteur chute dans un escalier pour ne pas s’en relever. Wunderlich laisse une discographie importante, qui témoigne de l'évolution de son registre. Outre des Lieder (Schubert, Beethoven, Brahms, etc.) et des airs baroques (Händel, Schütz, etc.), on entendra ici des extraits de raretés tels Undine, Martha, Fierrabras, Kaiserin Josephine, Extrablätter, etc. (1 coffret 10 CD The intense media 232807)

Edito

février 2015

salutaire caillou...

« Quand l’art est devenu marchandise de masse, on a commencé à l’appeler culture. Quand la culture a commencé à se transformer elle-même du dedans pour se vendre encore plus largement, avec une durée d’utilisation ou rémanence suffisamment brève pour appeler son perpétuel renouvellement, on a appelé ça loisir. Et plus trop de différence entre le parc d’attractions et la rentrée littéraire à rythme fixe. […] Ce qui est surprenant, c’est comment cette logique-là semble devenir la logique admise. Alors on aime bien lui glisser un caillou sous le pied, et pointu, de préférence. »

François Bon, Fragments du dedans (Grasset, 2014)

dossier

Enrique Mazzola
Depuis bientôt trois ans, Enrique Mazzola dirige avec autant de soin que de passion l’Orchestre national d’Île-de-France. C’est avec plaisir que nous retrouvons aujourd’hui le chef italien, non plus au concert mais devant une tasse de thé, pour une conversation tous azimuts sur la phalange francilienne, bien sûr, mais encore sur le partage, la musique, l’opéra, la carrière, les compositeurs contemporains, le métier, etc. En ce temps où de nombreux artistes qui déplorent n’être pas plus présents dans la presse ne daignent pas se rendre disponibles pour qu’elle parle d’eux, saluons également ce musicien-là pour la peine qu’il prend d’expliquer sa conception de l’orchestre, sa façon de travailler, etc. [photo Éric Garault]
voir
 

Partenariat

On oublie souvent de compter l'Italien Alfredo Casella (1883-1947) parmi les compositeurs intéressants de la première moitié du XXe siècle, tour à tour élève de Fauré à Paris, enseignant à Rome, puis fondateur de l’Association pour la nouvelle musique avec Malipiero et D’Annunzio. Pour s’en convaincre, profitons de cette intégrale de son œuvre pour piano seul où Michele d’Ambrosio se hisse d’emblée à un haut niveau, avec des atouts tels plénitude, panache et flamboyance. (1 coffret 3 CD Brilliant Classics 9281)

Anaclase

Régulièrement l’équipe décerne une Anaclase! aux sorties d’albums qui ont attiré son attention.