Chroniques

Théâtre des Champs-Élysées, Paris
 -  23 juin 2016

Remplaçant Daniele Gatti initialement prévu pour diriger le second concert des Wiener Philharmoniker de la saison du Théâtre des Champs-Élysées, ainsi que l'usage le prescrit depuis de nombreuses années, Jonathan Nott hérite...

voir
 
Opéra national de Paris / Auditorium Bastille
 -  19 juin 2016

Si d’autres ouvrages lyriques évoquent l’Antiquité classique au XIXe siècle – Mosè in Egitto (1818), Semiramide (1823), Norma (1831), Nabucco (1842), Herculanum (1859...

voir
 
Opéra royal de Wallonie, Liège
 -  17 juin 2016

La toute fin de saison de l'Opéra royal de Wallonie est marquée de cérémonie avec une nouvelle production de La bohème de Puccini, opéra familier car si souvent à l'affiche, qui est même devenu un rite aux...

voir
 
ManiFeste / Centre Pompidou, Paris
 -  16 juin 2016

L'ensemble strasbourgeois Linea et son chef Jean-Philippe Wurtz sont les invités du festival ManiFeste pour un éblouissant concert de créations invitant l'auditeur à s'immerger dans trois univers sonores très...

voir
 
Opéra de Marseille
 -  15 juin 2016

Les mois suivants la création d’Attila à Venise, ouvrage inspiré par une pièce de Zacharia Werner [lire notre critique du DVD],...

voir
 

l'objet sonore

1 CD æon (2015)
- AECD 1647
CD

Après des études allemandes avec Joseph Schwab et Troels Svane (Hochschule de Berlin et Lübeck), Séverine Ballon affirme son goût pour le répertoire de son temps auprès de Siegfried Palm, Pierre Strauch et Rohan de Saram. De fait...

voir
 
1 CD Musique en Wallonie (2015)
- MEW 1575
CD

Grâce à la notice tant précise que claire de Christophe Pirenne, l’on entrera en auditeur averti dans l’univers de Joseph Jongen, compositeur né à Liège le 14 décembre 1873, récipiendaire du Prix de Rome à vingt-...

voir
 
1 CD col legno (2014)
- WWE 1CD 40410
CD

Né en 1978, l’Italien Simone Movio étudie au conservatoire d’Udine avant d’enrichir sa pratique, entre 2004 et 2009, auprès de confrères plus âgés, lors de différents séminaires et master classes...

voir
 
1 CD Hortus (2015)
- 711
CD

C’est à la facture d’harmonium que Double Expression emprunte son nom. C’est aussi au répertoire chambriste intégrant cet instrument particulier qu’il se dévoue. On lui doit quelques redécouvertes, comme...

voir
 

1 CD Alpha 238

D’Antonín Dvořák (1841-1904), écoutons les Trio en fa mineur Op.65 n°3 et Trio en mi mineur Op.90 n°4 « Dumky »....

en echo

Festival Wagner de Budapest, 16–26 juin
le Ring de Schörghoffer au Festival Wagner de Budapest, du 16 au 19 juin 2016

Chaque mois de juin est l’occasion, pour les Hongrois, de fêter la musique de Wagner. Sans attendre quelque anniversaire, c’est le fort bon Budapesti Wagner-Napok qui, à lui seul, fait événement ! De fait, dans l’enceinte du MUPA le Festival Wagner de Budapest réunit les aficionados du monde entier, côté public et côté scène, comme on le put constater avec bonheur en assistant à des représentations de grande qualité, ces dernières années [lire nos chroniques de Tristan und Isolde, de Tannhäuser et de Parsifal]. À partir du 16 juin, l’édition 2016, toujours sous la direction musicale de maestro Ádám Fischer, donnera un Ring complet, en quatre soirs consécutifs (ce qui est aussi rare que confortable) : celui du metteur en scène autrichien Hartmut Schörghoffer que nous y avions apprécié deux ans plus tôt [lire nos chroniques de Das Rheingold, Die Walküre, Siegfried et Götterdämmerung]. La distribution s’annonce prometteuse, avec Johan Reuter en Wotan, la Brünnhilde d’Evelyn Herlitzius, mais encore Gábor Bretz (Fasolt), Erika Gál (Erda), Waltraud Meier (Waltraute) et bien d’autres éminents gosiers ! Pour deux soirs Die Meistersinger von Nürnberg conclura cette fête (les 24 et 26), dans la vision de Michael Schulz [lire notre chronique du 8 juin 2013], où retrouver les excellents Eva et Beckmesser d’Annette Dasch et Bo Skovhus, entre autres. Budapest n’est qu’à deux heures de Paris : ne vous en privez pas, vous ne serez pas déçus. en savoir plus

Edito

juin 2016

Mes poèmes et tout spécialement Poésie pour pouvoirJe rame et Agir, je viens, sont déjà parlés. Une voix intérieure les dit et fortement. Qui ne l’entend pas ne l’entendra jamais, quel que soit le moyen employé. Au contraire, il en sera plus loin. Pierre Boulez, qui n’est pas n’importe qui, crut – je l’avais prévenu pourtant – qu’une composition musicale à l’orchestration puissante ajouterait quelque chose ou au moins traduirait directement (!) ce dont il s’agit dans ce poème. L’œuvre après deux auditions dut être retirée.

Lettre à Michel Mathieu
Henri Michaux (24 janvier 1979)

dossier

Stefano Gervasoni
À l’Institut culturel italien (Hôtel Galliffet, rue de Grenelle) aura lieu, ce jeudi 26 mai à 18h, le vernissage de « Viale dei canti », œuvre pluridisciplinaire du plasticien Giuseppe Caccavale. À partir d’une idée de Marina Valensise, depuis le 31 mars l’artiste grave sur le mur du jardin des poèmes de Lorenzo Calogero, Bartolo Cattafi, Alfonso Gatto, Leonardo Sinisgalli et le fameux « Chant nocturne d’un berger nomade en Asie » de Giacomo Leopardi (1831). De là naquit un grand chantier visuel et sonore associant le compositeur Stefano Gervasoni [photo Michel Nicolas]. Nous l’avons rencontré : il nous fait part de son enthousiasme, de sa conception de « Fu verso o forse fu inverno », nouvelle œuvre spécialement écrite pour l’occasion, cycle de Lieder que créeront le mezzo-soprano Monica Bacelli, le pianiste Giulio Biddau, avec Alvise Vidolin et Marco Liuni pour l’électronique en temps réel (à 20h, le 26 mai)…
voir
 

Partenariat

Les personnes qui ont eu la chance d'entendre les Kurtág jouer en concert se rappellent l'incroyable qualité et la sensibilité du son qui toujours caractérisa leur jeu pianistique – ce que le disque capture le moins, d’ailleurs. Mais l’enregistrement montre à coup sûr la forme claire, la sensibilité à la structure, les agogiques nuancées, la souplesse et leur technique étonnante. Voici des archives de la Radio Hongroises, datant de 1955 à 2001. (1 CD BMC Records 233)

Anaclase

Régulièrement l’équipe décerne une Anaclase! aux sorties d’albums qui ont attiré son attention.