Chroniques

Staatsoper, Stuttgart
 -  1er février 2016

Pumeza Matshikiza est une petite femme souriante qui ne tient rien pour établi. À la base de son actuel succès, il y a, certes, la réclame remuante d'un soprano sud-africain venu des townships et immortalisé les...

voir
 
Opéra national de Paris / Auditorium Bastille
 -  31 janvier 2016

Avec Rigoletto (1851) et La traviata (1853) – également programmés cette saison à Bastille –, Il trovatore appartient à ce qu’on nomme la « trilogie populaire...

voir
 
Auditorium / Maison de Radio France, Paris
 -  30 janvier 2016

Saintes Star Wars, le père caché de ton fameux thème-patratas tu honoreras... Il s'agit d'Erich Wolfgang Korngold, si l'on écoute bien sa remarquable bande originale de Kings Row (Crimes sans...

voir
 
Gran Teatre del Liceu, Barcelone
 -  29 janvier 2016

En 1616, William Shakespeare, quinquagénaire, s’éteignait.
L’année lyrique 2016 célèbrera donc, ici et là, le tétracentenaire de la disparition du plus illustre dramaturge, dont l’œuvre, à travers le...

voir
 
Staatsoper, Hambourg
 -  27 janvier 2016

Les lumières ne sont pas encore éteintes que les protagonistes, immobiles, se tiennent sur la scène bercée par la rumeur des vagues. Fruit d'une coopération de l'Université de Tokyo, un robot trapu que l'on croirait...

voir
 

l'objet sonore

1 CD Brilliant Classics (2015)
- 95165
CD

Enfin, un disque entièrement consacré à la musique de chambre de Camille Saint-Saëns (1835-1921) et, pour être plus précis, un florilège d’œuvres rares exaltant les instruments à vents. Le programme proposé par la pianiste...

voir
 
2 DVD Opus Arte (2015)
- OA 1170 D
DVD

Né à la modernité en découvrant Liszt et Wagner, puis en écrivant Salomé (1905) et Elektra (1909), Richard Strauss (1864-1949) décide alors de défier Mozart sur le terrain encore...

voir
 
1 CD Brilliant Classics (2015)
- 95217
CD

S’il fallait sacrer La Monte Young roi de la musique minimaliste américaine – qu’on nommera, selon ses goûts et convictions, répétitive, hypnotique, pulsative, etc. –, son compatriote Terry Riley...

voir
 
1 CD Label-Hérisson (2015)
- 12
CD

En coréen, mirae signifie espoir. Blandine Chemin, Sabine Bouthinon, Maria Chirokoliyska, Fany Maselli, Julien Dieudegard, Benoît Grenet, Matthieu Romand et Jérôme Voisin, qui jouent respectivement violon, alto...

voir
 

1 CD Stradivarius STR 37034

Ce programme Rotaru (née en 1951) réunit Dragon-fly (2000), Crystals (2002), Epistrophe, Salcia (2003), Dor (2005), Japanese Garden (2006) et Cantus Austerus...

en echo

Philip Glass, mentor artistique

Dans le cadre du Programme Rolex de mentorat artistique, l’Américain Philip Glass (né en 1937) vient d’accepter l’invitation à parrainer un jeune artiste. Il explique : « J’ai toujours eu un vif intérêt pour les compositeurs de tout âge, mais en ce moment, je m’intéresse tout particulièrement aux compositeurs plus jeunes et à la manière dont ils perçoivent la musique. La musique est en perpétuelle évolution, et cela est nécessaire. Le meilleur moyen de s'en rendre compte est d'écouter ce que les gens composent – en rencontrant les compositeurs et en écoutant leur travail. […] Le processus même de sélection du compositeur m’apportera beaucoup car il m’amènera à écouter la musique de différents candidats. Ensuite, une fois cette personne sélectionnée, j'aurai la possibilité de passer plus de temps avec un compositeur qu'à mon habitude. Je ne suis pas professeur. Je n'enseigne pas la musique, je n'ai pas d'étudiants. Mais je travaille avec d’autres personnes, et c’est pour moi le meilleur moyen d’apprendre, et pour eux d’apprendre de moi. »

anthologie Fischer-Dieskau

Très tôt fasciné par les textes poétiques de Goethe et Schiller, Dietrich Fischer-Dieskau (1925-2012) a marqué l’histoire musicale du XXe siècle, tant par la qualité de ses interprétations que par la quantité d’œuvres enregistrées. Ce coffret regroupe seize albums entièrement remasterisés, dans le domaine de l’opéra (des airs de Verdi gravé en 1959, avec Arberto Erede) mais surtout de la mélodie. « Avec les Lieder, disait ce fils de pasteur, vous restez votre propre musicologue, chef, metteur en scène. » Ici, présentés parfois plus d’une fois, on retrouve bien évidemment de célèbres cycles schubertien (Winterreise, Die schöne Müllerin), schumannien(Dichterliebe, Liederkreis) et brahmsien (Die schöne Magelone), mais aussi Beethoven, Haydn, Mahler, Strauss, Wolf et quelques contemporains – Blacher, Reimann, Reutter, etc. (1 coffret 10 CD The intense media 600295) en savoir plus

Edito

février 2016

Ma Conception chérie, c’est lundi ma dernière course de taureau et mercredi je serai là. Fous-en un coup , pète le feu, sois gaie et en colère. Tout Paris sera là. Épate-les comme dans Les Mamelles. Ton chant est impeccable, n’y pense plus. Chante cela comme la connerie du vieux Poupoule. Merde, merde et remerde de ton Francisco qui t’adore. [mai 1950]

Francis Poulenc
à Denise Duval (1921-2016)

dossier

MuCH Music
Dans le son autant précis qu’indescriptible du gravier sous la roue nous arrivons au seuil de la célèbre maison à toit plat, brique blanche et vitres pleines. Au cœur de la vaste forêt de Soignes qui, en ce mitan de septembre, rehausse à peine ses différents verts de quelques touches d’une rousseur encore timide, la Chapelle musicale Reine Élisabeth nous accueille, en un jour particulièrement important puisqu’après avoir ouvert un nouveau bâtiment, l’hiver dernier, elle inaugure ce soir sa toute première saison de concerts, MuCH Music. Le programme de la journée ? Visite commentée de l’édifice historique, découverte des nouveaux locaux, rencontre avec Bernard de Launoit, le président de la Chapelle qui nous en précise la mission ainsi que les trajectoires actuelles et à venir, enfin concert : Haydn et Dvořák par le jeune Trio Busch…
voir
 

Partenariat

Pour son premier disque soliste qui met à l'honneur Marin Marais (1656-1728), Marie van Rhijn allie au clavecin plusieurs de ses passions : le répertoire de la tragédie lyrique et celui de la viole de gambe. Ce disque nous fait entrer dans l’univers aux couleurs tantôt orchestrales et tantôt intimes de la musique du roi Louis XIV, au clavier d’un rare clavecin de 1679 à la sonorité profonde, jamais enregistré et édité auparavant. (1 CD Evidence EVCD 019)

Anaclase

Régulièrement l’équipe décerne une Anaclase! aux sorties d’albums qui ont attiré son attention.